Les carreaux-marguerite

Plus loin là-bas derrière mes pensées nostalgiques
Se dresse la frontière d’un univers magique
En ces temps révolus nous soufflions sur le verre
Pour mieux voir à travers les carreaux -marguerite

Mon premier est un rêve
Doux et éphémère
Peuplé de têtes blondes
D’animaux et de fleurs

Épris de liberté , toujours à l’aventure
Pantalons déchirés , tout plein d’égratignures
Candides et insouciants , nous jouions à la guerre
Terribles combattants d’un monde imaginaire

Mon second est un jeu
Long et interminable
Fait de rires et de pleurs
Du matin jusqu’au soir

Apprendre la patience , à l’écoute, aux aguets
Éprouver le silence , les pièges de la forêt
C’est là que les jeudis, nous bravions en secret
Les jeux de l’interdit, la peur du martinet

Mon troisième est une jungle
Immense et mystérieuse
Le goût de l’inconscience
Au royaume des sens

Le chemin de l’école, la trouille d’être en retard
La chevalière du maître et la bosse sur le crâne
La récré au piquet nous privait de glissades
Et le nom des meilleurs sur le tableau d’honneur

Mon tout est un voyage
Épopée fantastique
Un retour merveilleux
Au pays de l’enfance

Quelques photos jaunies dans une belle boîte en fer
Souv’nirs éparpillés comme des éclats de verre
Le givre a disparu , a fondu sur les vitres
Laissant l’adolescence déjà poindre au travers ………. des carreaux -marguerite.

Téachel  (25 janvier 2011)

retour à la liste des chansons
retour à la liste des chansons