Belgitude

L’eau verte des canaux
Balade sous les arbres
Par trentaine en bateau
Des gogos de tous âges.
Ballottés un moment
Pour une poignée d’euros
Ils remontent  le temps
Au fil d’onde et des mots
Bercés par le courant
Et la voix mécanique
Du guide qui régurgite
Par cœur et sans passion
Au passé , au présent
L’histoire de l’art flamant

Bruges , petite Venise
Dentelles et chocolat
Le beffroi, les églises
Et la van’t watt beer

D’autres moins aquatiques
Préfèrent un tour de ville
Un peu plus romantique.
Ils quittent enfin la file
Parmi  tous les vélos
Qui zigzaguent sans cesse.
Ils partent à l’assaut
Juchés sur des calèches
Rendues bien silencieuses.
Seuls, les sabots cliquettent
Usant tout en même temps
La voix du fier cocher
Les pavés et les fers
Du cheval harnaché

Bruges , petite Venise
Dentelles et chocolat
Le beffroi, les églises
Et la van’t watt beer

Dans les estaminets
Des bandes de joyeux drilles
Ripaillent en belles tablées.
Et dans leur yeux qui brillent
La bière coule à flots
Blonde , brune ou ambrée .
Moules –frites et carbonnade
Travers de porc rôtis
Ces ribs en cassonade
A volonté servis
Et pour la gente-dames
Comme c’est désaltérant
Une blanche de Namur
Avant d’partir pour Gand

Bruges , petite Venise
Dentelles et chocolat
Le beffroi, les églises
Et la van’t watt beer

 

Téachel  (Bruges – juin 2007)

retour à la liste des chansons
retour à la liste des chansons